jeudi 10 mai 2007

Oscar et la dame rose


Un livre d'Eric-Emmanuel Schmitt.
Paru en 2002.
Lu une première fois il y a quelques années et relu en mai 2007.

L'histoire:
Voici les lettres adressées à Dieu par un enfant de dix ans. Elles ont été retrouvées par Maorie Rose, la dame rose qui vient lui rendre visite à l'hôpital pour enfants. Elles décrivent douze jours de la vie d'Oscar, douze jours cocasses et poétiques, douze jours pleins de personnages drôles et émouvants. Ces douze jours seront peut-être les douze derniers. Mais, grâce à Mamie Rose qui noue avec Oscar un très fort lien d'amour, ces douze jours deviendront légende.

Mon avis:
Un livre plein de tendresse et d'amour, un livre insouciant à l'image de l'enfance pour un sujet dur: la mort.
Oscar est un jeune garçon de dix ans qui est atteint du cancer et que les diverses opérations ne peuvent plus sauver. Progressivement, autour de lui, les comportements changent parce qu'on le sait proche de la mort. Oscar ne le comprend pas, pour lui tout est comme avant, rien n'a besoin de changer. Ses parents n'osent plus le regarder et celà l'attriste et le met en colère. On comprend les parents, on comprend encore mieux Oscar. Son seul réconfort est son amie Mamie-Rose, ancienne catcheuse toute frippée qui lui fait revivre ses aventures et le soutien. Ses lettres sont adressées à Dieu avec beaucoup de naïveté et d'espièglerie. Oscar veut vivre. Grâce à un jeu que lui propose mamie Rose, il va pouvoir vivre toutes les étapes de sa vie en douze petits jours et ne rien regretter en partant...
L'écriture et les mots sont ceux d'un garçon de dix ans. Les mots sont justes, les images et comparaisons parfois drôles. On sent la vie de ce petit garçon entre nos doigts... Un livre qui traite comme le dit si bien Oscar de "la vie, la mort, la foi et Dieu" sans aucune sensiblerie ni aucun prosélytisme.
Un livre émouvant et plein de tendresse sur un sujet pourtant si grave, à lire absolument...

Ma note:
9,5/10

A noter:
Le site officiel d'Eric-Emmanuel Schmitt.
Les avis de Zelly, Lilly, Laconteuse et conjuration des livres

10 commentaires:

Florinette a dit…

Ce petit livre me fait vraiment envie, je pense qu'il fera partie de mes prochains achats ! ;-)

Leeloo a dit…

florinette: une belle lecture et rapide de surcroit que je te conseille ;-)

laconteuse a dit…

C'est le tout premier livre que j'ai lu d'Eric-Emmanuel Schmitt et j'ai beaucoup aimé... Je vais me plonger dans ces prochaines lectures assez vite :):)

Leeloo a dit…

Laconteuse: Je viendrais faire un tour sur tes critiques ;-)

patch a dit…

Celui-là aussi....;o )

Leeloo a dit…

Patch: Mieux vaut commencer par celui-ci plutôt que par Milarepa si on n'a pas encore lu d'EES...

Abygaëlle a dit…

J'ai beaucoup aimé se livre il est poignant et très bien écrit. J'ai vu que vous aviez aussi lu "Le garçon au pyjama rayé" qui parle d'un thème très dure sur une lecture facile. En panne d'inspiration dans vos lecture je vous propose de lire "La part de l'autre" d'EES qui parle de se que la vie d'Adolf Hitler aurait pu être si il avait été accepté aux beaux arts ...

Leeloo a dit…

Abygaëlle: Merci pour ses judicieux conseils. Je note "La part de l'autre" qui m'a l'air vraiment très intéressant... Pour le "garçon au pyjama rayé", je ne l'ai pas encore lu mais il est dans ma liste de livre à lire. Merci!

Antoine a dit…

J'approuve la note ! Ce livre a beau être court, il n'en est pas moins très touchant !

Antoine a dit…

Si tu veux avoir une petite suite de l'histoire, Quint a écrit "Aimer à peine".