jeudi 31 mai 2007

Hamaguri

Un livre d'Aki Shimazaki.
Paru en 2000.
Lu en mai 2007.

L'histoire:

Deux petits enfants de Tokyo, Yukio et Yukiko, scellent un pacte de fidélité en inscrivant leurs noms à l'intérieur d'une palourde, comme un serment d'amour éternel. Devenus adolescents, ils se retrouvent à Nagasaki sans se reconnaître ; les sentiments qui les habitent désormais, qui les troublent profondément, leur seraient-ils interdits ? Aux dernières heures de sa vie, la mère de Yukio cherchera à ouvrir les yeux de son fils en lui remettant ce coquillage sorti du tiroir de l'oubli.

Mon avis:
Hamaguri (qui signifie palourdes en japonais) est le second tome de la série Le poids des secrets d'Aki Shimazaki. Cette fois encore, je l'ai lu en quelques heures seulement, en l'espace d'une soirée tranquille.
Yukio est le demi-frère de Yukiko, la narratrice du tome 1. On retrouve avec plaisir les personnages qu'on avait quitté à la fin de cette première histoire. On revit presque les mêmes évenements mais à travers le regard de Yukio. Yukio et Yukiko sont demi-frère, ils ont le même père mais ne le savent pas. Au fur et à mesure des rencontres, d'abord enfant puis adolescent, ils tombent progressivement amoureux l'un de l'autre. Mais un jour, Yukiko se détourne de Yukio sans que ce dernier ne comprenne pourquoi. Yukio reste toute sa vie secrètement amoureux de cette jeune fille énigmatique qui lui avait offert une palourde où leur deux noms étaient inscrit...
Dans ce tome, on apprend ce qu'a vécu Yukio qui est quasiment absent du tome précédent. On le voit évoluer avec sa mère depuis sont plus jeune âge jusqu'à la mort de sa mère alors qu'il a plus de cinquante ans et est marié à une autre femme que celle à laquelle il s'était promis.
J'ai retrouvé avec plaisir la plume de l'auteur, bien que je trouve le style de ce tome un peu différent de Tsubaki, beaucoup plus intimiste. La bombe atomique de Nagasaki et l'histoire de la seconde guerre mondiale ont beaucoup moins de place dans l'histoire, tout tourne ici autour de l'amour de Yukio pour Yukiko, alors que dans le tome précédent, l'adultère du père et les relations familiales de Yukiko étaient beaucoup plus développé.
Encore un tome que j'ai adoré, j'ai hâte de lire le suivant...

Ma note:
9,5/10

A noter:
Les avis de Papillon, d'Hélène, de Nezumi, de Jules, de Bellesahi et de Tamara. Désolé pour ceux que j'ai oublié...

7 commentaires:

Joelle a dit…

J'ai trouvé cette série de romans excellente ! Il y en a certains que j'ai un peu moins aimé (comme Tsubame et Hotaru) mais l'ensemble m'a marqué et m'a beaucoup plu.
Je sais que l'auteur a sorti un nouveau titre (indépendant de la série) mais il est toujours emprunté à la biblio !

Leeloo a dit…

Joelle: Pour l'instant j'aime tout ce que j'ai lu de cette série et j'ai hâte de passer à la suite... J'ai aussi déja vu Mitsuba à la librairie que je me réserve pour le moment où j'aurai terminé sa pentalogie!

Tamara a dit…

J'aimerais bien que la suite sorte vite en poche ! J'espère qu'avec tous ces articles, cet auteur sera beaucoup lu, même par ceux qui n'aiment pas forcément la littérature japonaise...

Leeloo a dit…

Tamara: J'attend aussi la suite en version poche avec impatience mais je ne sais pas si je vais arriver à attendre aussi longtemps! Je trouve les couverture vraiment magnifiques... Quant aux livres, je n'en parle même pas, un auteur à découvrir et à ne pas raté! Même si on ne s'intéresse pas à la littérature japonaise (euh... j'avoue moi je suis une grande adepte de littérature japonaise et asiatique...) ;-)

Lou a dit…

oh, je vais me laisser tenter... je ne suis de plus en plus fascinée par la littérature japonaise !

Emmanuelle a dit…

J'ai découvert cet auteur grâce à toi. Un régal. Merci !

Leeloo a dit…

Emmanuelle: Heureuse d'avoir pu te faire découvrir Aki Shimazaki. Un vrai régal, tu as raison!