mardi 29 mai 2007

Matin brun

Une nouvelle de Franck Pavloff.
Paru en 1998.
Lu en mai 2007.

L'histoire:

Charlie et son copain vivent une époque trouble, celle de la montée d'un régime politique extrême : l'Etat brun. Dans la vie, ils vont d'une façon bien ordinaire : entre bière et belote. Ni des héros, ni des salauds. Simplement, pour éviter les ennuis, ils détournent les yeux. Sait-on assez où risquent de nous mener collectivement les petites lâchetés de chacun d'entre nous ?

Mon avis:
Une très courte nouvelle - à peine 11 pages - mais au contenu très intéressant. C'est une nouvelle que je n'aurai peut être pas acheté, mais elle m'a été offerte il y a quelques temps. Je l'ai lu avec plaisir et attention.
A travers une petite histoire presque banale, deux amis qui ne demandent rien à personne, l'auteur nous plonge dans les débuts d'un régime politique extrème. Au premier abord l'histoire paraît plutôt simpliste, les deux amis ont chacun dû se séparer de leur chien et chat (noir et non pas brun comme les nouvelles lois l'obligent), mais on comprend bien vite que cette atteinte à la vie privée et aux libertés n'est pas la seule. Ca commence par des petits riens ou presque, mais tout va de plus en plus loin... jusqu'à ce que la loi devienne rétroactive et touche alors tout le monde. On entre dans un véritable engrenage et il est trop tard pour le narrateur de réagir.
Seul petit bémol, le texte est vraiment très court, le temps de rentrer dans l'histoire, elle est déja finie. Un style proche du langage parlé actuel, mais sans que cela gêne la lecture, l'histoire n'en est que plus réaliste...
Un petit livre très éducatif sur ces petits riens qui peuvent faire beaucoup et qui pousse à la réflexion...

Ma note:
7,5/10.

A noter:
L'auteur ayant renoncé à ses droits, vous pouvez le télécharger sur internet ou l'acheter en librairie pour 1 € seulement.
L'avis de Sylvie de passion des livres et des fanas de livres.

2 commentaires:

Joelle a dit…

Cela fait un peu froid dans le dos, cette lecture ! J'avais beaucoup aimé la façon progressive et subtile du contrôle des gens ... cela nous fait nous poser des questions !

Leeloo a dit…

Joelle: Tu as tout à fait raison. On pourrait penser que 10 pages c'est presque insignifiant mais au final elles font vraiment réfléchir ces 10 petites pages!