mercredi 14 mars 2007

La dame à la licorne


Un livre de Tracy Chevalier.
Paru en 2003.
Lu pour le challenge ABC 2007 en février et mars : lettre C


L'histoire:

Désireux d'orner les murs de sa nouvelle demeure parisienne, le noble Jean Le Viste commande une série de six tapisseries à Nicolas des Innocents, miniaturiste renommé à la cour du roi de France, Charles VIII. Surpris d'avoir été choisi pour un travail si éloigné de sa spécialité, l'artiste accepte néanmoins après avoir entrevu Claude, la fille de Jean Le Viste dont il s'éprend. La passion entraînera Nicolas dans le labyrinthe de relations délicates entre maris et femmes, parents et enfants, amants et servantes.
En élucidant le mystère d'un chef-d'œuvre magique, Tracy Chevalier ressuscite un univers de passion et de désirs dans une France où le Moyen Age s'apprête à épouser la Renaissance.

L'auteur:
Tracy Chevalier est américaine et vit à Londres depuis 1984 avec son mari et son fils. Son roman La jeune fille à la perle a rencontré un succès international.

Mon avis:
Second livre de Tracy Chevalier que je lis après la jeune fille à la perle, j'étais impatiente de découvrir cette oeuvre.
Un roman très bien documenté sur le sujet des tapisseries de la dame à la licorne autour desquelles planent encore un certain mystère. On y trouve des descriptions très détaillées sur l'atelier des maîtres lissiers qui réalisent les tapisseries à la fin du Moyen Age : un vrai bonheur. L'oeuvre d'art est au centre du roman, mais une grande place est laissée aux personnages que l'on apprécie de voir évoluer dans cet univers médiéval. L'écriture est fluide et très agréable à lire.
Le roman est divisé en cinq périodes qui correspondent à l'avancement des tapisseries, de la peinture de Nicolas des Innocents jusqu'à leur exposition dans la grande salle de réception des Le Viste pour les fiançailles de Claude. Les uns après les autres, les protagonistes prennent la parole et nous raconte leur vision des évenements mais sans aucune redondance puisqu'il s'agit à chaque fois de la suite de l'histoire. Cette manière de mener le roman m'a énormément plu. J'ai particulièrement apprécié les interventions de la petite aveugle, Aliénor, la fille du maître lissier, toujours très émouvantes.
A noter tout de même, le caractère très cru des descriptions des relations homme-femme, mais certainement assez proche de la réalité de l'époque.
Un roman à lire absolument si vous appréciez les romans historiques.

Ma note:
9/10

8 commentaires:

Beloved a dit…

Bon et bien avec une critique aussi alléchante, comment résister ? Je le note. Merci.

florinette a dit…

Après lecture ça donne vraiment envie de lire ce roman historique ! ;-)
Merci et bon week-end Leeloo !

Leeloo a dit…

Beloved, Florinette: Je ne peux que vivement vous le conseiller! Je suis sûre que vous passerez un agréable moment...

anjelica a dit…

je l'avais commencé mais je n'ai pas accroché.

Sandra a dit…

J'avais noté le titre dans ma liste à lire surtout pour l'auteur. J'avais adoré La jeune fille à la perle.
Et moi aussi, j'adore tout ce qui touche à l'histoire, surtout le moyen-âge et le début de la renaissance. Avec ce titre et ton avis enthousiaste, je me dois de me le procurer rapidement !
Sandra

Leeloo a dit…

Sandra: Moi aussi ma période historique favorite c'est la fin du Moyen age et la renaissance naissante... Et ce livre vaut vraiment le coup!

Thracinee a dit…

La quatrième de couverture m'avait conquise mais je dois avouer avoir abandonné après quelques pages. Je n'ai pas accroch" au style.

dasola a dit…

Je confirme que c'est un très bon roman que j'ai lu APRES avoir vu la Tapisserie exposée au Musée du Moyen Age de Cluny à Paris. Cette fiction qui rejoint la réalité fait rêver. Mme Chevalier a beaucoup de talent.