dimanche 11 mars 2007

La dame à la licorne

Avant mon message sur le livre de Tracy Chevalier que je suis sur le point de terminer, je vous propose la petite histoire de ces intriguantes tapisseries.


La célèbre tenture de la Dame à la licorne a été tissée vers 1500, dans les Flandres, berceau de la tapisserie au Moyen-Âge. Cet ensemble, composé de six tapisseries, a été découvert en 1841, suite à la vente du château de Boussac dans la Creuse, qui abritait alors ces tentures. Depuis 1882, elles sont conservées au Musée Cluny à Paris.

La taille imposante des pièces, environ 3,5x3,5m, rend cet ensemble particulièrement imposant et fascinant. Ces tapisseries ont été tissées en fils de laine et de soie. Les six tapisseries ont été baptisées ainsi :
  • Le Goût : la Dame prend dans un drageoir, tenu par sa servante, une dragée. Le Goût est aussi représenté par le singe, en bas, qui amène cette confiserie à sa bouche.
  • L'Odorat : la Dame tresse un collier de fleurs parfumés.
  • L'Ouïe : La Dame joue de l'orgue pendant que la servante actionne les soufflets.
  • Le Toucher : La Dame prend délicatement la corne de la licorne de sa main gauche.
  • La Vue : La Dame tient un miroir dans lequel se reflète la tête de la licorne.
  • A Mon Seul Désir : La signification de la dernière tapisserie reste plus mystérieuse. La Dame remet dans le coffre à bijoux le collier qu'elle portait sur les autres tapisseries. La signification la plus souvent retenue est celle du refus de la tentation et de la renonciation aux cinq sens précédemment énoncés.
Malgré sa renommé et l'admiration qu’elle suscite, beaucoup de mystères subsistent encore. Le manque d'archives de l'époque en est la principale cause. Ainsi, l'année et le lieu du tissage sont approximatifs. Plusieurs hypothèses existent, mais aucune d'entre elles n'a été prouvée. De même, la véritable identité du commanditaire reste aussi inconnue. Il s'agirait d'un membre de la famille Le Viste, une famille bourgeoise lyonnaise de l'époque, comme l'indique les blasons présents sur la tenture.

6 commentaires:

florinette a dit…

Merci pour la petit histoire très intéressante sur ces jolies tapisseries ! ;-)

Beloved a dit…

c'est vraiment somptueux. Merci pour ces infos. Je n'ai toujours pas lu la dame à la licorne et c'est pourtant un livre que j'aimerais beaucoup lire ! y a plus qu'à ...

JULES a dit…

Oh! merci, merci! J'ai lu le livre et je me demandais bien à quoi ressemblaient ces tapisseries. Elles sont magnifiques!

Leeloo a dit…

Florinette, Beloved, Jules: J'ai moi-même été très curieuse et je suis allé les rechercher sur internet. Je les avais vu il y a moins d'un an au Musée Cluny à Paris, mais impossible de me souvenir des détails. Et les avoir sous les yeux en lisant le livre, c'est très agréable, même si ça n'est pas nécessaire, les description y sont très détaillées.
Beloved: Ma critique, qui va arriver très vite j'espère, t'encouragera encore un peu plus à lire ce superbe livre, j'en suis sûre!

Beloved a dit…

Je jetterais bien un coup d'oeil sur cette critique en effet. J'ai mis ton blog dans mes liens sur le mien. Et merci aussi pour le lien vers mon blog.

lin a dit…

Un site adorable que je viens de découvrir par hasard, bravo !!
voyance gratuite