mercredi 1 août 2007

La nuit des calligraphes

Un roman de Yasmine Ghata.
Pau en 2004.
Lu en juillet 2007.


L'histoire:

"Ma mort me fut aussi douce que la pointe du roseau trempant ses fibres dans l'encrier, plus rapide que l'encre bue par le papier. " Ainsi parle Rikkat, la calligraphe ottomane, d'une voix flottant entre ombre et lumière, alors qu'elle entreprend le récit de sa vie. En 1923, adolescente, elle sait déjà que rien ne pourra la détourner de la calligraphie. Pourtant, la même année, rompant avec l'Islam, la république d'Atatürk abolit progressivement la langue et l'écriture arabes au profit d'une version modifiée de l'alphabet latin. Serviteurs d'Allah et des sultans, les " ouvriers de l'écriture " sont mis au rebut et leurs écoles délaissées. Dans l'une d'elles se croisent Selim, l'ancêtre virtuose, et Rikkat, chargée de fournir papier et roseaux taillés à ces vieillards tenus en mépris par le nouveau régime. Le suicide de Selim va sceller un pacte inviolable entre la jeune élève et l'art des calligraphes. Avant de mourir, l'homme lui a légué son écritoire et son encre d'or, et il lui léguera bien davantage au cours de ses facétieuses visites d'outre-tombe. Mais la passion de la calligraphie possède Rikkat autant qu'elle la dépossède : sa vie de femme et de mère n'est qu'une succession de ruptures et d'abandons. Et c'est toujours dans l'écriture qu'elle s'épanche, communiquant alors aux arabesques une émotion qui humanise et modernise cet art immémorial. Mêlant le monde méconnu des pratiques scripturales - royaume de l'étrange et du mysticisme - et la Turquie contemporaine livrée aux influences occidentales, Yasmine Ghata signe un premier roman classique et inspiré.

Mon avis:
La nuit des calligraphes est un de ses livres qui nous font voyager dans un autre univers... J'ai adoré. C'est Allie qui m'a donné envie de le lire suite à sa superbe critique, il y a quelques temps déja...
J'ai tout d'abord aimé ce livre parce que de différentes manières, je me suis un peu retrouvée dans les sensations de la narratrice. Les descriptions de la narratrice qui se retrouve devant des textes sacrés anciens à restaurer, des archives, m'ont rapellé des souvenirs, j'avais souvent les mêmes sensations qu'elle lorsque je manipulais des archives vieilles de plus de 500 ans pour la réalisation de mon mémoire... Depuis de nombreuses années, je suis également attirée par la calligraphie et je pratique de temps à autre pour mon plaisir. Ce livre m'a d'ailleurs rappelé que voilà bien longtemps que je n'avais plus eu mes plumes en main...
Par contre, la vie de la narratrice m'a semblé très compliquée, très solitaire, voire triste. Elle semble toujours seule, perd successsicement tous les êtres qu'elle aime, est habité par des fantômes d'un autre temps et pourtant sa vie ne semble pas lui pesé, elle est totalement habitée par sa passion pour la calligraphie.
Je suis entrée dans ce livre magnifique sans aucune difficulté. L'écriture est simple mais délicate et pleine de poésie. On entre dans le monde de la calligraphie arabe et on apprend tout un tas de choses sur cet art de manière naturelle sans se forcer.
Une très belle initiation à la calligraphie arabe, un très bel hommage à la grand-mère de l'auteur, un livre d'une rare beauté...

Ma note:
10/10.

A noter:
Les avis d'Allie qui a su me convaincre, de Laurence du Biblioblog et de Kalistina.

11 commentaires:

anjelica a dit…

Je l'ai noté aussi chez Allie et l'ai offert à ma swappée lors du swap de Flo! Il me tarde de le lire également.

Leeloo a dit…

Anjelica: Un très beau choix pour ta swappée!

Allie a dit…

Contente que ce très beau livre t'ai plu également! :))

Leeloo a dit…

Allie: Une très belle découverte!

BelleSahi a dit…

Je le note !

Leeloo a dit…

Bellesahi: Je t'en pris! ;-)

Emeraude a dit…

Bjour !
Moi aussi je l'avais noté chez Allie et c'est le prochain sur ma liste... que je vais entamer tout à l'heure, juste avant d'aller me coucher !
Je découvre ton blog et bien que n'ayant pas encore lu le magasin des suicides (oui je sais..) je suis entièrement d'accord avec toi sur "la vie des autres" !!!
Je n'attends qu'une seule chose : la sortie en DVD pour l'avoir chez moi... :-)

Leeloo a dit…

Emeraude: Bienvenue sur mon blog! La nuit des calligraphes est vraiment un beau livre tu verras!

Katell Bouali a dit…

Rhoo làlàlà! Il ne me reste plus qu'à l'entourer et le surligner ce titre déjà noté!
Ton comentaire est plus qu'alléchant!

Leeloo a dit…

Katell: C'est un livre superbe!

Thracinee a dit…

Je n'ai pas du tout aimé ce roman. Je suis restée hermétique à l'histoire.