jeudi 14 août 2008

La fausse veuve

Un roman de Florence Ben Sadoun.
A paraître le 25 août 2008 aux éditions Denoël.
Lu en juillet 2008 grâce à l'aimable envoi de Chez les Filles.



Une femme raconte son combat pour revivre après que son amant se soit retrouvé durant des années avec le syndrome du "locked-in". Envers et contre tout, elle témoigne aussi de son amour pour cet homme qu'elle n'oubliera jamais.

Le livre débute alors que la narratrice fête ses 45 ans. Voilà dix ans que son amour est dans un profond coma. Pendant une période, il a pu communiquer avec elle en clignant des yeux. Elle raconte sa souffrance à le voir enfermé dans son propre corps, la souffrance d'aller le voir tous les dimanches à l'hôpital sans rien attendre en retour même pas un regard, mais aussi tout l'amour qu'elle lui porte encore et toujours. Mais c'est surtout et avant tout l'histoire d'un deuil difficile à faire puisque tout en étant plus, l'autre demeure vivant.
Cette histoire, c'est celle de Jean Dominique Baudry (Le scaphandre et le papillon). A l'époque cette affaire fut très médiatisée. Mais ce que l'on sait moins, c'est que peu avant son accident, cet homme avait quitté sa femme pour une autre. Et c'est cette autre, cette fausse veuve, toujours dans l'ombre de l'épouse légitime, qui nous fait part de ces sentiments et de sa difficulté à aimer à nouveau.
Dans un premier temps, l'écriture est totalement déroutante. Dans une même phrase, l'auteur vouvoie et tutoie son amant. Mais avec le temps, on s'habitue, puis on comprend l'utilisation alternative de ces deux termes. L'auteur s'adresse directement à son amant, comme s'il était toujours là, elle lui parle de sa vie, de sa souffrance, de son attachement à lui mais aussi de sa difficulté à continuer à vivre seule. Malgré le sujet l'auteur a réussi à nous épargner une atmosphère trop pesante. On est dans le vrai, ce court roman est réellement vivant. Malgré tout, je n'ai pas été totalement séduite, peut être par le besoin de reconnaissance qui est trop présent dans le roman. On a l'impression qu'oubliée par tous après l'accident, l'auteur veut se justifier montrer qu'elle était là, qu'ils s'aimaient et comptaient plus que tout l'un pour l'autre. Le traitement est peut être un peu trop égocentrique pour que le lecteur se sente vraiment concerné.
J'avoue que c'est un livre que je n'aurai certainement pas acheté en librairie. Le sujet tout en étant intéressant ne se trouve pas dans mes lectures habituelles. Malgré tout, ce petit livre a su à me toucher à plusieurs reprises...
Un beau livre donc au sujet triste et prenant mais à l'écriture simple et vraie...




Les avis mitigé de Lily, Cécile de Quoi de neuf, Aelys, et Frisette et plus enthousiastes de Véronique D, Lectrissima et Praline. Et il y en a sans doute d'autres...

Je remercie chaleureusement les éditions Denoël pour leur initiative et Chez les filles pour leur envoi.

Ben Sadoun Florence, La fausse veuve, éditions Denoël, 2008, 107 pages, 13€.

10 commentaires:

Aelys a dit…

Nous avons sensiblement le même avis sur ce "roman"...

Véronique D a dit…

En effet, j'ai aussi lu ce livre et fais un commentaire il y a déjà deux semaines... Je le remettrai pour la sortie vers le 20 août, avec des liens sur les autres avis... J'étais partie avec un a priori négatif (livre court et écrit gros, souvent je n'aime pas à l'arrivée), et j'ai plutôt aimé, un peu comme une récréation entre des livres plus sérieux que je viens de terminer (Amos Oz, Yasmina Khadra) ou que je viens de commencer (La montagne de l'âme de Gao Xingjian).

pom' a dit…

il ne fait pas, non plus partie de mes lectures favorites, mais je le lirai peut etre.je le note.

Loutarwen a dit…

@ Aelys: C'est ce que j'avais cru comprendre en lisant ton avis ;-)
@ Veronique D: Ce roman a l'avantage d'être court et vite lu...
@ pom': Il faut parfois sortir des chemins dont on a l'habitude pour découvrir de nouvelles choses... Et ce n'est pas si mal quand parfois on nous force un peu la main ;-)

lucie a dit…

lu également, trop tristounet même si le style m'a séduit et un peu trop centrée sur la narratrice en effet.

Loutarwen a dit…

@ Lucie: Je suis du même avis ;-)

Joelle a dit…

De mon côté, j'ai vraiment eu du mal ... heureusement qu'il n'était pas très long !

Loutarwen a dit…

@ Joelle: S'il avait fait 300 pages, je crois que je ne serai pas non plus arrivé au bout! ;-)

voyance gratuite par mail a dit…

Je ne vais pas faire dans l’originalité mais votre blog est tellement bien qu’on ne peut rien dire d’autre que MERCI BEAUCOUP !

voyance gratuite mail a dit…

Félicitation pour votre site! Vraiment, il est génial et comme j'ai vu dans les premiers posts c'est vrai que partages et interface du site sont vraiment une aubaine pour bosser le style. Vraiment un grand merci !