mardi 25 mars 2008

La chambre rouge

Un recueil de nouvelles d'Edogawa Ranpo.
Paru en 1995.
Lu en février 2008.

L'histoire:

Un homme mutilé aux prises avec les perversions de sa femme, une "chaise humaine" prodiguant caresses et sueurs froides à ses victimes, des confessions criminelles dans une "chambre rouge", une intrigue machiavélique autour d'une "pièce de deux sens"...
On retrouvera dans ces cinq récits - les plus célèbres d'Edogawa Ranpo - la même atmosphère et le même goût pour les mises en scène fantastiques et obsessionnelles que dans La proie et l'ombre: une logique implacable qui fait du crime une voie esthétique, où s'entremêlent perversions sexuelles, cruauté raffiné, manies et délires mentaux.

Mon avis:
Ces cinq nouvelles sont particulièrement intéressantes. Je n'avais jamais rien lu de tel. La fin de chaque nouvelle est vraiment géniale, on ne s'attend jamais au dénouement.
La chenille: c'est la nouvelle qui m'a le plus choquée. Une femme vit avec son homme qui est revenu de la guerre totalement mutilé. Il n'a plus de bras, plus de jambes et ne peut plus que cligner des yeux et elle prend un malin plaisir à le faire souffrir psychologiquement...
La chaise humaine: J'a vraiment adoré la chute de cette histoire. Peut être ma préférée... Un menuisier construit une chaise vraiment pas ordinaire qui lui permet au départ de commettre de menus larcins avant qu'il ne s'aperçoit qu'elle peut lui permettre de séduire des femmes...
Deux vies cachées: deux hommes qui n'ont à priori rien d'autre en commun que la solitude se raconte leur vie. L'un d'eux atteint de somnambulisme aigu durant lequel il a tué un homme a vu sa vie basculer... J'ai beaucoup aimé cette nouvelle également.
La chambre rouge: Une très belle nouvelle, très originale à mon goût - même si toutes le sont. Des hommes blasés par tout que la vie ennuie profondément se réunissent dans une Chambre rouge pour se raconter des histoires extraordinaires qui vont leur procurer quelque s sensations fortes. Un jour arrive un nouveau jeune homme qui va mettre du piment dans la vie de ces hommes...
La pièce de deux sens: Deux jeunes hommes pauvres cherchent un moyen de gagner de l'argent vite et bien. Encore une nouvelle très originale...
Dans un recueil de nouvelles, il est rare d'aimer voire d'adorer toutes les nouvelles et pourtant dans ce recueil les nouvelles sont toutes géniales. A lire absolument!

Ma note:
9,5/10.

A noter:
L'avis de Soïwatter.

14 commentaires:

Kathel a dit…

Je crains que ce ne soit un peu trop spécial, alors je vais noter "Pourquoi pas ?" pour ce livre ! ;-)

Joelle a dit…

Je n'aurais pas été attirée de prime abord par ce livre, mais devant un tel enthousiasme, je note !

sandrounette a dit…

Oulala! Rien que le titre et la première de couverture ne m'auraient pas donné envie. Mais comme joelle, ton enthousiasme est communicatif!

Flo a dit…

Bon ben tout pareil que les copines ! :)

Laëtitia a dit…

Voui, moi aussi je note. Je suis particulièrement friande des nouvelles quand elles sont très courtes et incisives ! Dans le genre, j'avais aimé "Insectes" de Claire Castillon et "C'est rien ça va passer" d'Annie Saumont. Mais je suis de ton avis, les nouvelles sont souvent inégales dans un recueil.

geishanellie a dit…

Ça a l'air assez bizarre ... c'est donc parfait pour moi !!

Loutarwen a dit…

@ Kathel: C'est très spécial et pour le coup vraiment très prenant... Mais "âmes sensibles s'abstenir" surtout pour la première nouvelle...
@ Joelle: Les 5 nouvelles sont vraiment très bonnes et c'est rare!
@ Sandrounette: Comme je disais, la première nouvelle est très dur, pour les autres elles sont moins "trash". Mais elles sont toutes très bien...
@ Flo: Ce recueil en vaut le coup!
@ Laëtitia: J'ai aussi anvie de découvrir "Insectes" par contre je ne connais pas "C'est rien ca va passer"
@ Geishanellie: Bizzare, tu l'as dit!

Lamousmé a dit…

oh je suis contente de voir quelqu'un d'autre aimé ce livre je n'ai pas arreter de le conseiller le mois dernier dans le cadre de la vitrine asiatique de neverland!!!!
et savais tu que l'auteur avais choisi comme pseudo un nom qui signifie edgar alan poe en japonais???? (j'adore raconter ce genre d'anecdote a mes clients!!!) :o)))

yueyin a dit…

Intéressantes comme tout ces nouvelles on dirait, j'ai lu le lezard noir de cet auteur il n'y pas très longtemps dans le cadre de mon challenge, c'était déjà assez spécial (et bien !), mais ces nouvelles ont l'air de l'être plus encore... En fait son nom de plume est l'anagramme d'Edgar Allan Poe apparemment en alphabet occidental s'entend :-))

Lamousmé a dit…

oh merci de rectifier yueyin!!!:o)))

Lou a dit…

ils sont fous ces Japonais ;)... comme en général j'aime beaucoup, je note même si ce livre-là m'a l'air particulièrement tordu !:p

dourvac'h a dit…

Ranpo Edogawa est un auteur au style et à l'univers exceptionnel... "la Chenille" est d'une humanité terrifiante... Il faut lire aussi les deux nouvelles de "Mirage"... Toutes tes Amies devraient essayer de le lire... C'est à dx-mille lieues au-dessus des MarcLevy-AnnaGavalda-AmélieNothomb... tout ce sirop "contempo" dont on nous rebat les oreilles par voies médiatiques... Voilà quelqu'un d'anti-commercial au possible ! Bises & amitié à toi !

PS : Curiosité... Une amie & géniale critique - Esis - vient de faire un papier de sept pages sur... un roman à moi (tirage phénoménal de trente exemplaires en déc. 2007 : tous épuisés !) : "Au Jardin" - reproduit dans mon avant-dernier article, avec de belles photos...

jp a dit…

j'ai lu que "la chenille", pour le moment, mais ça m'a pas mal plu.

Rosiana Monbon a dit…

Je suis vraiment fière de vous découvrir, votre blog est vraiment super ! J’aime bien son interface, et j’ai trop adoré le contenu aussi. Surtout continuez ainsi !

voyance gratuite par mail ; voyance mail gratuite