mardi 2 septembre 2008

Des chrétiens et des Maures

Un roman de Daniel Pennac.
Paru en 1999 aux éditions Gallimard Folio.
Lu il y a quelques années et relu en août 2008.


Un matin, le Petit entre dans la chambre de Benjamin Malaussène et demande à voir son père. Oui, mais le père du Petit on ne sait pas où le trouver. Quant à la mère de toute la tribu, elle brille par son absence sauf lorsqu'elle est enceinte. Et justement, pour le Petit, tout a commencé par une fausse couche et un accident d'ambulance...

Je me rends compte que je n'ai encore jamais parlé de la série de Daniel Pennac tournant autour des Malaussène sur mon blog. Quelle erreur! Car il va sans dire que ce sont de très beaux souvenirs pour moi... Entrer dans la vie des Malaussène, c'est vraiment quelque chose!
J'avais depuis un long moment envie de me replonger dans ces histoires et c'est entre deux pavés que j'ai glissé ce petit opus. Dans cette histoire, il est donc question de la naissance du Petit, mais aussi de la mère de la tribu qui dans les autres opus brille par son absence. Il y est aussi question de littérature - enfin surtout de Bartleby -, d'une oreille arrachée, de mafia locale, d'un chirurgien briseur de coeur, de ténia, de la mort imminente du personnage au centre de l'histoire, ... bref pas le temps de s'ennuyer!
C'est drôle, c'est frais, c'est rapide à lire et on en redemande! Le seul bémol pourrait être le peu de pages de cet opus contrairement aux précédents... Mais j'adore...
A lire et à relire comme toute la série des Malaussène...




Dans la série des Malaussène, on a Au bonheur des ogres (1985), La fée carabine (1987), La petite marchande de prose (1989), Monsieur Malaussène (1997), Monsieur Malaussène au théâtre (1998), Des chrétiens et des maures (1999) et Aux fruits de la passion (2000).

L'avis de Louis de la citadelle des livres et de ma biblionet à moi.
Un portrait de Daniel Pennac paru dans Lire en 1999: ici.

Pennac Daniel, Des chrétiens et des maures, Folio, 1999, 96 pages.


11 commentaires:

Soïwatter a dit…

Comme tous les Malaussène, tout simplement génial. J'adore la crise de Bartelbisme du Petit: j'en suis aussi souvent atteint lorsqu'il s'agit de faire la vaisselle... Je préfèrerais ne pas...

Ça te dirais un petit christianos y mauros un de ces soirs?

Fleur a dit…

honte à moi je n'ai plus aucun souvenir de cet opus, il faudra que je le relise, j'aime tellement la série des Malaussène

sandrounette a dit…

Tout comme vous j'adore Daniel Pennac et sa série! Je l'aime tellement que je travaillais dans la petite école de... Malaucène! Si si je vous jure!! ;)

Vanillabricot a dit…

Toujours un grand plaisir que de retrouver les Malaussène, et justement, j'ai pas lu celui là!! Ce sera à rectifier!

Praline a dit…

Celui là m'a beaucoup déçu par rapport aux trois premiers de la série qui sont vraiment des perles !

Loutarwen a dit…

@ Soïwatter: J'aime beaucoup!
@ Fleur: En plus il se lit hyper rapidement ;-)
@ Sandrounette: C'est trop fort ;-)

Loutarwen a dit…

@ vanillabricot: En plus il est très court donc se lit très vite! ;-)
@ Praline: C'est l'histoire qui t'a déçu ou le fait qu'il était vraiment très court?

lucie a dit…

je l'ai rencontré fin août !!!
il est tout bonnement passionnant !!

Loutarwen a dit…

@ Lucie: Quelle chance!

Antoine a dit…

Je n'aurais pas mis 4 étoiles pour ce livre. Il est "mignon" mais ça s'arrête là à mon goût. Bien moins intéressant que "Messieurs les enfants" par exemple.
Mais bon j'avoue, c'est du Pennac donc pas déplaisant pour autant !

voyance a dit…

Bravo et merci pour ton blog et bon courage pour le maintenir en vie de longues années !!
voyance gratuite par mail